L'edito

Une saison au Bazarnaom en service civique...

Huit mois, c'est le temps que j'ai passé, moi, Luys, en tant que volontaire en service civique. Vous m'avez peut-être eu au téléphone, croisé dans les bureaux, ou au Studio 41, toujours tout sourire. Ben oui, avec ce que j'ai vécu ici, le sourire je l'ai, et je le garderai. Ce que je sais, c'est que ça passe très, très vite.
Arrivé début décembre, j'ai pris le temps de comprendre le fonctionnement (pas évident) du Bazarnaom et de me trouver une place parmi tous ces gens. J'ai enchaîné sur le Bazarnaom d'Hiver et j'ai même fait des interviews dans quelques radios caennaises (de quoi me la péter un peu). C'est moi qui rédigeais le compte-rendu du conseil d'administration chaque semaine (attention les mirettes). Le fonctionnement interne du Bazarnaom m'a permis de comprendre les enjeux qu'il y a dans les projets associatifs. Enfin bref, j'ai pu faire pas mal de choses. On a passé une des dernières soirées de l'année au Studio 41 hyper réussie, en soutien aux migrants, avec GaBLé qui nous a donné la pêche, la banane, la frite... Et ça fait du bien.
J'ai découvert un lieu plein d'artistes, plein de vie. Merci à toutes ces personnes qui m'ont accueilli, qui m'ont donné cette chaleur humaine, sans attendre quoi que ce soit en retour.
Moi j'vous l'dis : viendez au Bazarnaom.
Je commençais ma vie d'adulte avec pessimisme, me voilà regonflé (sortez les violons).
Je conclus par un merci, classique mais très sincère.
Profitez bien de l'été. Et rendez-vous en septembre.
 Luys
Photo © Béa Gillot
Une saison au Bazarnaom en service civique...
Please prove you are human!