L'actu du Bazarnaom

Le Bazarnaom, propice au service civique ?

Le Bazarnaom, propice au service civique ?
Comment faire se rencontrer des gens de toutes sortes sur le terrain culturel et citoyen, nourrir des questionnements, interroger les usages, élargir l’horizon, s’aérer l’esprit, renforcer les contacts avec le monde ? Nos activités ne relèvent pas du champ socio-éducatif, pourtant au quotidien, nous savons l’importance primordiale de chercher, s’essayer, tâtonner, produire seul.e ou à plusieurs, confronter son regard et son geste avec autrui, se laisser traverser par l’environnement, afin de façonner sa vision, sa matière, son art. Ainsi l’accueil d’une jeune personne en service civique fait sens : alimenter sa réflexion, lui permettre de découvrir et d’agir, écouter sa vision, ses doutes aussi, accompagner un tant soi peu une envie qui survient ou s’affine. Si cela lui permet de creuser une piste future, dans le secteur artistique ou pas, voilà qui nous paraît cohérent et... très réjouissant ! C’est l’un des aspects enrichissants que nous découvrons en sa présence. Alors un grand merci à Luis, Tanguy, Arthur déjà passés chez nous, et à Balthazar, qui vient d’arriver.
Cette envie de partage et de transmission se traduit également par des formations civiques et citoyennes, mises en place par Studio B prod et menées par Radio Bazarnaom et L’Oreille arrachée, que l’on trouve dans le calendrier de la DRDJSCS Normandie.
Prochaines sessions : L’outil radiophonique au service des projets civiques et citoyens, les 7 et 19 mai.
 
Please prove you are human!